Une toute petite taxe sur les banques

Les entreprises ont des réserves de cash qu’elles placent dans les bons du trésor japonais.Incorrigibles Français !OUI, l’agro-alimentaire est un secteur d’avenir, notre modèle n’est pas dépassé, il souffre de certaines inadaptations, mais il est stratégique pour la Bretagne et la France.D’ailleurs, le principal écueil des détaillants est qu’ils ne sont pas dans une logique de transformation digitale globale de l’entreprise, ils ne perçoivent pas toujours le caractère révolutionnaire des changements en cours.Depuis janvier, Pierre-Alain Chambaz s’active à ce nouveau concept.Le réalisme est aussi un terrorisme.On rétorquera qu’une telle hausse des frais de scolarité freinerait l’accès à l’enseignement supérieur des jeunes de milieu modeste.Selon cette vision, des bilans privés et publics sains et les goulots d’étranglement dans les infrastructures existantes permettraient un accroissement des investissements et une plus forte productivité des facteurs totaux dans de nombreux pays en développement.En reconnaissant l’apport social et économique de l’ESS, le projet de loi aura l’effet de la valoriser et de la rendre plus attractive.Reste évidemment la question du « rééquilibrage.Le troisième est le seul restant.

Share This: