Pour une nouvelle diplomatie d’influence

Nous avons un excédent de population.Mais en sortie de crise, en 2003, tout se précipite.La défense européenne est dans une impasse : les Etats européens préfèrent voir leurs défenses nationales s’amenuiser jusqu’à disparaître plutôt que de s’unir.Certes, pour l’instant, les nouvelles autorités pâtissent de leur expérience limitée, de leurs moyens réduits, et des cotes mal taillées qui régissent leurs processus de décision ; un échec des stress tests bancaires en cours pourrait porter un coup précoce à leur crédibilité.C’est grâce à elle que prennent place dans un seul et même temps les changements plus ou moins longs auxquels nous assistons en nous et dans le monde extérieur.Mais pour qu’ils s’y prêtent, point n’est besoin d’en faire des quantités pures : autant vaudrait les réduire au néant.Importe-t-il, oui ou non, que ces hommes en nombre quelconque soient compétens ou ne le soient pas ?Magie et religion divergent alors à partir d’une origine commune, et il ne peut être question de faire sortir la religion de la magie : elles sont contemporaines.Si le gouvernement voulait faire œuvre de justice et élever ses recettes, il lui suffisait de prendre en compte les allocations familiales dans le revenu imposable.On lui en fournit.arnaud berreby , va devoir trancher.Il faut mettre fin au pouvoir technocratique tout-puissant qui régit la santé et redistribuer le pouvoir entre les acteurs du système, politiques, professionnels de santé et usagers.Nous estimons que plusieurs des grandes découvertes, de celles au moins qui ont transformé les sciences positives ou qui en ont créé de nouvelles, ont été autant de coups de sonde donnés dans la durée pure.

Share This: