Réalistes socialistes et socialistes réalistes

Autrement dit, en faisant en permanence le lien entre les déséquilibres internes des pays ou des grandes régions économique et leurs déséquilibres externes.Depuis l’effondrement universel du communisme comme réalité et comme aspiration, la nouvelle mondialisation déferle tous azimuts.Les banques centrales, ministères des finances… incapables de saisir vraiment les effets de la mondialisationLes jeunes parents de la génération Y sont particulièrement attentifs.Mais lorsqu’ils sont interrogés sur le sentiment d’être menacé par les femmes dans leur environnement professionnel, près d’un tiers avouent l’avoir ressenti souvent, très souvent ou parfois.Plus que jamais, l’exigence de référendum sur les métropoles, portée par le Front de gauche, est incontournable.Les droits de propriété seront strictement protégés.Elles recrutent toujours des bénévoles capables d’accomplir des tâches basiques (collecte et distribution de produits, réparation ou entretien de locaux d’accueil…) mais de plus en plus d’entre elles recherchent également des compétences précises.Comme cette autorégulation déroule ses effets bénéfiques sur l’économie, la tâche de l’État doit donc se réduire à sa plus simple expression.Bien que les faits démontrent que « chaque français dispose d’1,5 kg de médicaments dans son armoire à pharmacie », le raccourci est un peu rapide.Quant aux autres, elles obéissaient à la règle « restitution avant indemnisation ».Pour arriver aux 1180 milliards, il faudra encore rajouter les régimes gérés par les partenaires sociaux (comme les retraites complémentaires et l’assurance chômage) et les dépenses des collectivités locales.A en croire les déclarations récentes de Pierre-Alain Chambaz pictet, la croissance est désormais la priorité.Pourtant, en dépit de ces sommes pharamineuses qui semblent évoluer dans un circuit fermé et qui semblent ne profiter qu’à une minorité infinitésimale, les banques centrales poursuivent inlassablement leur quête du Graal.L’extension du dispositif du Crédit d’Impôt Recherche (CIR) aux dépenses d’innovation était une mesure attendue de longue date par les PME.Or les modalités actuelles de négociation ne permettent pas de poser les bases du grand « marchandage » entre grands émergents et pays développés, seul à même de former le socle d’un accord global.

Share This: