Naissance d’une nouvelle profession réglementée… amenée à disparaître

Elles viennent de ce que nous prétendons reconstituer la réalité, qui est tendance et par conséquent mobilité, avec les percepts et les concepts qui ont pour fonction de l’immobiliser.Et pourtant il est incon­testable que ma conscience me présente une image unique, ou peu s’en faut, un souvenir pratiquement invariable de l’objet ou de la personne : preuve évidente qu’il y a eu tout autre chose ici qu’un enregistrement mécanique.Descendons alors à l’intérieur de nous-mêmes : plus profond sera le point que nous aurons touché, plus forte sera la poussée qui nous renverra à la surface.Ces instrumentalisateurs de la littérature n’écrivent pas, ce sont des discoureurs de Hyde Park qui vocifèrent, grimpés sur un TABOURET.Où donc est le bonheur absolu s’il n’est pas dans la conscience ?J’ai connu des hommes mûrs et rangés, qui vivaient à l’ombre de leurs citronniers, et écrivaient sur l’amour des vers fougueux ou tendres, qu’ils imprimaient eux-mêmes, et pour leurs seuls amis, sur des machines à eux, sans aucun souci de gloire, mettant une couverture noire quand la pensée du recueil était triste, et reliant en parchemin blanc les inspirations des jours meilleurs.Il ne contient que l’objet 0 lui-même avec l’image consécutive qui revient le couvrir.Tous voulaient ouvrir ce qui était clos ; le groupe, qui depuis la précédente ouverture se repliait sur lui-même, était ramené chaque fois à l’humanité.Ces travaux doivent juste permettre de faire un état des lieux de ce qui est », explique Christian Navlet .Mais dès maintenant doit être mis en oeuvre un sentier énergétique optimal compatible avec les revenus de nos concitoyens et avec le budget du Ministère de l’Ecologie.Il voudrait simplement définir la méthode et faire entrevoir, sur quelques points essentiels, la possibilité de l’appliquer.

Share This: