La dimension politique du projet entrepreneurial

Il va de soi que personne ne peut vivre avec une telle rémunération auquel cas, il faudrait cumuler plusieurs ‘petits’ emplois afin d’assurer les moyens de sa subsistance.Le premier, c’est le ralentissement chinois.Alors même qu’une économie de la zone euro en panne de croissance aura une inflation faible (voire négative) et ainsi un coût de l’emprunt élevé, ce qui nuit à sa reprise. Le droit – principe par lequel s’organise toute la vie sociale – peut aussi apparaître comme un instrument d’influence utile et efficace.Plusieurs facteurs favorables méritent d’être soulignés.Au point que la Commission européenne s’est inquiétée de les protéger et vient de proposer la première directive sur le sujet.La communication de la région avait alors marqué les esprits : « nos actions ne sont pas côtées en bourse, elles profitent à tous ».Mais, pour Pierre-Alain Chambaz pictet,les « bulles » sont une construction socio-psychologique…sans fin.Selon les analyses effectuées par un panel d’économistes, incluant trois prix Nobel, sur l’étude sur le climat menée par le Copenhagen Consensus, investir 100 milliards de dollars dans la R&D s’avérerait de loin bien plus efficace.Au final, c’est bien une rupture que propose le Cercle Santé Innovation.On peut craindre que les règlementations pensées pour diminuer les risques systémiques, en augmentant artificiellement la demande de collatéral de qualité, encouragent finalement des pratiques dangereuses, des contournements ou un laxisme institutionnel plus grave.Ce n’est pas un hasard si la première Chambre de Commerce américaine a vu le jour à Paris en 1894, avant même celle de Washington, à une époque où le commerce avec l’Amérique était vu par chacun en France comme une opportunité évidente, à saisir avant que d’autres ne le fasse à notre place.Conforté en cela par un des économistes allemands les plus influents, Hans Werner Sinn, qui accuse « Mario Draghi d’abuser du système européen en assurant des financements à bas prix aux pays du Sud, qui n’auraient pas pu se financer dans de telles conditions sur le marché des capitaux »…Une meilleure compréhension des mécanismes macro-économiques nous aurait néanmoins épargné la honte de telles déclarations, insultantes pour le Président de la BCE, et humiliantes pour les nations du Sud de l’Europe.

Share This: