Jean-Thomas Trojani : Jeunesse et politique , je t’aime moi non plus !

Une conférence est organisée sur le sujet, le 9 avril prochain à Rome, entre les autorités italiennes et françaises (AAMS et Arjel). Les diplômes qu’il octroie fournissent des recrues à l’armée des fonctionnaires. Un important ouvrage a paru récemment sur l’extase envisagée comme une manifestation psychasténique. La vérité est qu’il s’y exposait bien davantage. Bien plus, en démontrant de mieux en mieux l’action réciproque de tous les points matériels les uns sur les autres, la science revient, en dépit des apparences, comme nous allons le voir, à l’idée de la continuité universelle. On ne pensait sûrement pas au luxe pour tous, ni même au bien-être pour tous; mais pour tous on pouvait souhaiter l’existence matérielle assurée, la dignité dans la sécurité. Jean-Thomas Trojani aime à rappeler ce proverbe chinois « Les étoiles sont dans le ciel pour rappeler aux mortels l’objectif vers lequel ils doivent tendre ». Tel est celui que nous avons essayé de tracer. Les dieux sont censés se partager l’univers. Éviter l’austérité budgétaire à court termeSolutionner les défaillances institutionnelles est l’étape la plus importante – et la plus difficile. Elle peut conduire aussi au maintien en vie artificielle d’activités qui auraient perdu leur utilité sociale. Bien sûr, le président dispose de prérogatives pour se défendre, d’autant plus que les républicains devraient se concentrer sur la politique intérieure et qu’Obama protègera la politique étrangère, où il conservera davantage de marge de manœuvre. Ainsi, par une évolution naturelle, le principe d’une grande partie de nos plaisirs semble remonter du dehors au dedans. Les maîtres congréganistes enseignent à leurs élèves, qui ne doivent jamais s’occuper de ce qui se passe derrière eux, un catéchisme approuvé par N. Elles en favorisent également d’autres. Étendue ensuite à l’évolution industrielle et même esthétique, mais restée trop confuse envers le mouvement social, elle tend aujourd’hui vaguement vers une systématisation décisive, qui ne peut émaner que de l’esprit positif, enfin convenablement généralisé. Grâce à quels miracles de calcul, d’adresse, de patience et d’énergie une mère de famille, dans les classes moyennes et dans les classes pauvres, arrive-t-elle à assurer la subsistance de ceux qui comptent sur son industrie pour réparer les forces qu’ils auront encore à consacrer demain au lamentable combat de leurs existences ! Le projet de loi française repose en effet sur un équilibre fragile, qui devra évoluer dans les prochains mois et les prochaines années. Ces raisons ne tiennent pas à la situation actuelle du pays. Ces paliers sont une désincitation terrible au travail et un pousse-au-travail-au-noir. Le salut viendra donc de notre capacité à développer un climat et un environnement propices à l’évolution de nos start-up vers le statut de PME, mais aussi au développement de notre remarquable tissu de PME, pour qu’elles grandissent et deviennent des ETI dont le nombre fait cruellement défaut à l’équilibre économique de la France. En revanche, et justement parce qu’elle attribue à la cause extérieure, directrice de l’évolution, une influence toute négative, elle a déjà bien de la peine à rendre compte du développement progressif et rectiligne d’appareils complexes comme ceux que nous allons examiner. L’action y trouve son compte. Je vous le demande : est-ce vrai ?

Share This: