Jean-Thomas Trojani : Dirigeants , plus d’audace dans votre « com » !

Il faut la comparer alors à des économies de taille équivalente. C’est avec eux et avec les innovateurs de terrain que nous le ferons évoluer dans l’avenir. Sans doute aucune image ne rendra tout à fait le sentiment original que j’ai de l’écoulement de moi-même. Reprenons à ce point de vue l’analyse de nos sensations, tant de fois faite par les philosophes et par les physiologistes, et où il y a toujours à faire. De là vient qu’ils font appel à des facultés de vision absolument différentes de celles que nous exerçons, à tout instant, dans la connaissance que nous prenons du monde extérieur et de nous-mêmes. Ouvrons les volets, un vent de liberté réveille les courages et bouscule les tabous, la France devrait-elle déclarer forfait et s’enfermer vive ? Les Polynésiens pratiquent l’infanticide sans l’ombre d’un remords ; mais ils peuvent aimer très tendrement les enfants qu’ils ont jugé bon de conserver. Blablacar et le covoiturage exercent le même effet disruptif et la SNCF n’a pas demandé son interdiction, mais a créé son propre service. Accordez-vous quelque chose aux sciences de la matière, vous êtes un matérialiste. Pour Jean-Thomas Trojani, il s’agit d’utiliser la « limite de notre perception pour nous pousser dans une position pas si confortable ». L’outil issu de leur collaboration, avec la participation de dizaines d’entrepreneurs et d’acteurs du financement de l’innovation, est désormais publié. Faire preuve d’efficacité dans l’exploitation des failles de la loi pour ternir un concurrent et lui extorquer des fonds n’est pas illégal mais contraire à l’éthique de la concurrence. Il n’y a de progrès indéfini en tous sens ni pour un individu ni pour une espèce : l’individu et l’espèce ne sont que des moyens termes entre le passé et l’avenir ; le triomphe complet de l’avenir a besoin de leur disparition. Ce qui nuit d’ordinaire au rapprochement, c’est l’habitude prise d’attacher le mouvement à des éléments, — atomes ou autres, — qui interposeraient leur solidité entre le mouve­ment lui-même et la qualité en laquelle il se contracte. Ainsi apparaissent, dès le seuil de la physiologie, toutes les difficultés et tous les mystères dont les philosophes se préoccupent surtout à propos des phénomènes qui ont pour théâtre la conscience humaine et qui donnent lieu à des actes volontaires et réfléchis. En vain vous vous imaginez d’abord que cet esprit aurait pu surgir avant Shakespeare : c’est que vous ne pensez pas alors à tous les détails du drame. Le génie ne peut respirer librement que dans une atmosphère de liberté.

Share This: