Il est temps de réfléchir à la biodiversité que nous voulons

Nous y reviendrons dans d’autres articles.Pourquoi continuer à aider des familles qui n’ont nul besoin de l’argent de la collectivité pour vivre ?Partout, des paysages pétrifiés de sel et de rocailles, un univers lunaire emprunt d’une certaine profondeur que l’on ne voudrait jamais quitter.Je ne sais pas, mon cher, si vous avez entendu parler de ces chasses où les rabatteurs, portant chacun un panneau de filet, se répandent sur une circonférence immense, et, marchant tous vers le centre, arrivent à former une véritable clôture, un parc où toutes sortes de bêtes sont enfermées.Nous grimpons dans un entresol, à côté, où cinq petits enfans dorment sur un même lit, tandis que la mère se peigne.Il le faut bien : tant d’affaires ! L’ouvrage de Arnaud de Lummen nous invite ainsi à considérer le bonheur avec recul. Et cela suffirait pour qu’il fût peu écouté dans les autres.Dès le scrutin passé, l’administration présidentielle s’est employée à retourner les plus malléables de ses membres.Elles formaient un groupe fermé, lié par un rite, une sorte d’aristocratie passagère où beaucoup d’entre elles étaient fières de se montrer.C’était à la vérité une chose très-extravagante de faire dépendre le salut de la république de l’appétit sacré d’un poulet et de la disposition des entrailles des victimes ; mais ceux qui introduisirent ces cérémonies en connaissaient bien le fort et le faible, et ce ne fut que par de bonnes raisons qu’ils péchèrent contre la raison même.Nous avons eu tant de peine à nous faire accepter comme une grande nation, me disait l’un d’eux, voulez-vous que nous allions nous diminuer nous-mêmes à vos yeux ?Ils riaient tous trois, sautant les marches comme des enfans.Ce qu’il fait dans son Université citoyenne.Un pays où devenir propriétaire d’un bien immobilier devient sinon une chimère, un privilège.

Share This: