Guerre des subvention plutôt que guerre des taxes

La maîtrise de la consommation et la production d’énergie renouvelable doivent se développer au niveau des territoires.Il relevait de la pure manipulation en vertu de laquelle un pays use sciemment d’une monnaie nationale faible en la combinant à des taux d’intérêt élevés, tout à la fois pour favoriser ses exportations et promouvoir son industrie à travers le levier du gonflement de ses réserves.Nous ne sommes que 60 et quelques millions parmi bientôt 7 milliards d’humains en pleine mutation, ils interfèrent bon gré mal gré, aimablement ou brutalement, dans nos existences.Antonio Fiori le reconnaissait récemment: « Si l’on ne peut avancer vers un marché unique européen dans les télécoms, on aura de plus en plus de visiteurs étrangers.Dans l’attente de choix stratégiquesPlusieurs domaines sont en attente de choix stratégiques susceptibles de générer des milliards d’euros d’économies : transports sanitaires, médicament, biologie, transfert de compétences (d’actes aujourd’hui médicaux vers les professions paramédicales), l’engorgement des urgences (dont une partie des patients ne relève pas de l’hôpital), l’incitations aux économies, … Si les acteurs locaux peuvent réguler des dépenses, ils ne peuvent réformer le système tant leur gestion est contrainte par un excès de décrets et de normes (trop coûteuses pour un effet marginJe soupçonne qu’un sondage fait aujourd’hui trouverait considérablement moins de soutien en sa faveur.Voici que s’ouvre, sous nos yeux, la porte de l’entrée de l’Iran dans le Monde de l’économie globalisée.On peut également s’interroger sur la manière dont la BCE gérera les conflits d’objectifs qui proviendront du fait que celle-ci devra désormais assurer la stabilité monétaire, d’une part, et la stabilité du système bancaire, d’autre part.Nous sommes encore une fois devant des propositions conçues en laboratoire avec pour finalité d’augmenter le chiffre d’affaire, ce qui est parfait, à condition de tenir compte de la société.La proposition de loi VISE clairement « à augmenter le niveau de sécurité des systèmes d’information des opérateurs d’importance vitale (OIV) », estimés à 200 opérateurs (EDF, les opérateurs télécoms, de distribution d’eau, les banques, La Poste, …).Mais la France n’est pas intrinsèquement absolutiste et l’absolutisme n’a pas toujours bloqué les réformes.En effet, son insuffisance – notamment sur la défense – et sa faiblesse sont au cœur du système qui a permis, depuis des années, le développement des politiques de guichet sans analyse précise de leur efficacité et, concomitamment, l’affaiblissement des missions centrales de l’Etat sans en mesurer les conséquences.De nombreux pays connaissent aujourd’hui des troubles politiques et sociétaux d’une grande violence.Un abécédaire à lire avec le sourire et l’esprit en alerte…en compagnie des hommes.

Share This: