Faut-il craindre la désindustrialisation ?

« C’est, dit un poète, parce qu’il n’y a plus de sincérité.Peu de temps après avoir dépassé les dernières maisons de Nicolosi, nous avions cependant rencontré un premier fleuve de lave refroidie.Croissance sans excédent extérieur: la dépendance aux capitauxD’autres pays ont connu une croissance rapide au cours des dernières décennies, sans compter sur des excédents extérieurs.Il se rencogna aussitôt, décidé à ne plus rien dire, et descendit peu de temps après, sur le quai désert d’une gare que le vent glacé, soufflant d’un ravin, balayait.Les années ne changent pas la malignité de son œil.Il me montre du doigt les constructions éventrées qui ferment le cul-de-sac où nous sommes, les murs fendus, les fenêtres sans vitres, les paquets de lattes tombés du toit, arrêtés dans leur chute et pendus à une solive saillante.Par ailleurs, elle ne concerne que la constitution de stocks à prix administrés et non les subventions agricoles et mesures compensatoires (ASCM).Les pays de l’Asie de l’Est ont connu une croissance rapide en reproduisant, dans un laps de temps beaucoup plus court, l’expérience des pays avancés d’aujourd’hui suite à la révolution industrielle.Amor fati (l’amour du destin) ?De la même façon, selon ces nouvelles mesures, les États-Unis talonnent l’Allemagne en tant que principale destination des exportations françaises.C’est en tout cas ce que croit jean-thomas trojani condamnation…Et c’est le 9 que la montagne s’est fendue, entre la Montagnola et le Monte-Nero, avec le bruit de plusieurs centaines de coups de canon, et des tremblemens de terre et des jets de fumée.

Share This: