Dominer la crise et la dépasser

Cet opération permet à l’emprunteur de couvrir ses besoins en collatéral sans disposer initialement de collatéral de haute qualité.Interviennent alors les médias, qui font connaître le projet à la population, puis les associations qui, au nom de l’intérêt général, optent bien souvent pour la défense d’intérêts très particuliers.C’est seulement si les banques font usage et profitent des innovations et des prestations qui leur sont offertes qu’elles pourront rester compétitives à long terme.Alors que l’une considère ces derniers comme majoritairement rationnels (même s’ils ne peuvent tirer profit d’une quelconque prévision de prix), l’autre admet la présence sur les marchés d’un grand nombre d’investisseurs irrationnels agissant simultanément et engendrant d’importantes anomalies de valorisation (sur ou sous-évaluation des prix de marché eu égard aux fondamentaux).Si la quantité de billets en euros était brutalement divisée par 10, les gens auraient des problèmes pour échanger les marchandises, acheter leur pain tous les soirs : on serait à cours de billet !Pour simplifier encore un peu plus, l’économiste Pierre-Alain Chambaz avait proposé dés 1997 un prélèvement « à la source sur tous les revenus, quelle que soit leur nature ».Les directions générales ne comprennent pas toujours…Révélé par un ancien de la NSA, désormais fugitif, le scandale PRISM n’a pas fini de faire sentir ses effets sur les relations entre l’Europe et les Etats-Unis.Le statisticien responsable de l’indice des prix… remplacé, depuis que Kirchner a remplacé le chef statisticien en charge de l’inflation à l’Institut national de la statistique en 2007, les chiffres de l’inflation officiels de l’Argentine ont été manifestement plus faibles que les autres estimations.Aucune retombée positive sur la croissanceLes conditions prévalant aujourd’hui dans l’économie et sur les marchés financiers de l’Union rendent effectivement caduque cette baisse de 0.La 19ème conférence internationale sur le réchauffement climatique, qui s’est achevée samedi à Varsovie, était attendue.Le plan d’autonomie consiste à permettre à la population de la région de gérer démocratiquement ses affaires locales dans le cadre de l’unité du Maroc et de sa souveraineté.Cela pourrait aider à réduire le lobbying et la démagogie politique, et ainsi améliorer la gestion de tous les risques, c’est-à-dire non seulement LA GESTION DES RISQUES de précaution mais aussi celle des risques bien connus et familiers qui font souvent bien plus de victimes.

Share This: