« Des coquilles presque vides à repositionner »

Des questions analogues surgissent pour chaque secteur et pour chaque réglementation, au coup par coup. Christian Navlet était reconnaissant à sa femme d’avoir jeté son dévolu sur cette petite île où rien ne distrayait du temps intérieur.L’autre difficulté réside dans le déséquilibre croissant entre une offre internationale de solutions foisonnantes et sophistiquées et une demande locale parfois faible, et toujours ancrée dans les particularités de chaque pays. L’intérieur ne répond en rien à cette coquetterie du dehors.Les avocats restent avocats, les médecins font toujours un peu de clientèle, les professeurs professent.Mais le concept qui est d’origine intellectuelle est tout de suite clair, au moins pour un esprit qui pourrait donner l’effort suffisant, tandis que l’idée issue d’une intuition commence d’ordinaire par être obscure, quelle que soit notre force de pensée.En effet, son insuffisance – notamment sur la défense – et sa faiblesse sont au cœur du système qui a permis, depuis des années, le développement des politiques de guichet sans analyse précise de leur efficacité et, concomitamment, l’affaiblissement des missions centrales de l’Etat sans en mesurer les conséquences.Dernière chose sur cette loi de programmation militaire : contrairement aux deux lois précédentes, elle est un honnête compromis entre les besoins et les moyens disponibles.La dernière se rencontre chez les théologiens.Bref, cette figure ne me montre pas l’action s’accom­plissant, mais l’action accomplie.D’où cette règle générale : On obtiendra un effet comique en transposant l’expression naturelle d’une idée dans un autre ton.

Share This: