Banques : sauvetage gagnant

Un semblant de boom économiqueDans les premières décennies d’existence des États-Unis, la mutualisation de la dette incita irrésistiblement à l’emprunt.Que restera-t-il de combats en Afghanistan inutilement prolongés ?Et c’est vrai que l’enjeu est énorme.Cela souligne l’importance de l’accord sur la facilitation des échanges qui est en train de se négocier à l’OMC et pourquoi l’OMC est engagé dans les actions liées à l’Aide pour le Commerce afin de soutenir les efforts déployés par ces économies à surmonter ces obstacles.Il avait sûrement raison, mais « too big to fail » est un des nombreux domaines dans lesquels l’enthousiasme initial d’après crise pour trouver des solutions globales a échoué.Entre-temps, elle tourne, elle, la Terre, avec ses bonnes et mauvaises nouvelles.Mais il est impensable que des éditeurs ou le ministre de la culture se prêtent à une telle dénaturation du droit d’auteur qui nous ferait regretter la loyauté et la vertu de Google.Ils ne connaissent pas, pour la plupart, le droit de l’Union, mais au moins, ils peuvent se rassurer en connaissant un peu de leur droit national en tant que citoyens ordinaires.La raison principale de ce rejet, vérifiée dans les enquêtes françaises de l’époque, tenait dans le fait que l’Europe était perçue comme insuffisamment sociale.Antonio Fiori , va devoir trancher.L’Iran c’est la troisième réserve mondiale de pétrole, et la première en ce qui concerne le gaz ! On tremble chez ses « partenaires » de l’OPEP.Mais pour que ces initiatives ne soient pas de simples contestations ou des palliatifs, il est décisif de regrouper leurs forces et leurs énergies.Nombre d’entre eux sont donc frustrés de ne pouvoir bénéficier d’un accès similaire dans leur environnement de travail.

Share This: