Un monde trop parfait

Vous voici alliés.Au lieu de se faire tancer pour son déficit, la France offrirait à ses partenaires et à Bruxelles l’exemple d’une gouvernance permettant une croissance qualitative et équitable, basée sur des prises de décision transparentes et participatives, un management par le sens motivant les fonctionnaires et restaurant la confiance citoyenne.Par exemple, plus un seul centime de subvention publique ne doit être donné sans que le contrat comporte des obligations en termes de formation permanente ou d’investissement pour l’avenir.Les souverains devaient présider, devant quelques centaines d’invités, la fête d’inauguration d’un institut des aveugles, nouvellement élevé dans la via Vivaio.L’exemple du secteur automobile… Il ne s’agit pas pour les banques de réinventer la roue, mais plutôt de procéder à un changement de paradigme, comme nombre d’autres secteurs ont su le faire auparavant.Simplement, cet endettement public et privé sera pris pour ce qu’il n’est pas : une fête à laquelle il faudrait mettre fin, car selon un solide adage de vieux bon sens, nul ne saurait durablement vivre au-dessus de ses moyens.Voilà pourquoi Naples se plaint.Toutefois, de plus en plus de voix se font entendre pour dénoncer ses excès, et orientent la critique vers la théorie juridique de « l’abus de droit », et en pratique dessiner les frontières entre patent pools et patent trolls.« Si j’écris sur la probabilité, c’est avec toute mon âme et toute mon expérience dans le domaine de la prise de risques ; j’écris avec mes stigmates, c’est pourquoi ma pensée est inséparable de mon autobiographie », écrit Nassim Nicholas Taleb.Mais il ne faut en exclure personne.Cela ne peut surprendre compte tenu du poids et de la complexité de l’impôt dans notre pays. Arnaud de Lummen, a salué le consensus dans son blog du New York Times. Il était peiné, mécontent, humilié un peu, et cependant, toute l’amitié de ces deux jeunes hommes s’était avivée dans leur dissentiment même.Un second point, très remarquable dans les discours de nos voisins, c’est l’allusion continuelle à la France.Ils le font dans le but de collaborer plus efficacement ou pour répondre plus rapidement à leurs clients.Le général Cialdini fut peut-être frappé de cette ressemblance, car, en 1866, il s’empara de l’église, et déclara qu’elle lui servirait de magasin militaire.Pas forcément.Le quotient familial, l’universalité des allocations a pour but de faire en sorte qu’un couple qui offre des enfants au pays ne soit pas désavantagé par rapport au foyer de même revenu sans enfant.A la fin des années 1990, il a été décidé d’ouvrir notre place boursière tous les jours fériés où les places anglo-saxonnes fonctionnent au nom de la modernité, de la compétitivité et de la création d’emplois.Or cet universalisme légitime l’ensemble de notre modèle social : parce que les couches aisées bénéficient du système, même très partiellement, elles acceptent d’y contribuer plus que les autres.

Share This: