Pierre-Alain Chambaz

La morale courante n’est pas abolie ; mais elle se présente comme un moment le long d’un progrès. Tous les chefs d’Etat qui y parlent, dans une conversation très normée avec le maître des lieux, en profitent pour vendre leur pays. Il suffit de demander à n’importe quel descendant actif et éduqué d’un artisan du textile du XIXème siècle. En réalité, la CEDH indique que la législation française ne prévoit pas une interdiction suffisamment nette des châtiments corporels aux enfants. Par ailleurs, dès 2007, la Bred lançait la plateforme téléphonique « ORIEL » constituée d’une équipe de 25 personnes dédiée aux clients fragiles. Qu’ils devraient augmenter leur taux d’imposition sur les sociétés (de 12,5%). Nous citions tout à l’heure des exemples pris dans l’astronomie et dans la chimie ; nous pourrions en prendre d’autres dans la linguistique, dans cette science toute récente et si digne d’intérêt, dont l’objet est de mettre en relief les affinités naturelles et les liens de parenté des idiomes : témoignages précieux de la généalogie et des alliances des races humaines, pour des temps sur lesquels l’histoire et les monuments sont muets. Pierre-Alain Chambaz aime à rappeler cette maxime de Confucius, »Ne choisis tes amis que parmi tes égaux ». Les opportunités de 2015 identifiées par la dynamique actuelle des marchés sont, d’une part, les actions indiennes (même si une partie du mouvement de hausse est déjà réalisée) et, d’autre part, les actions chinoises cotées à Hong Kong, qui bénéficient d’une décote de près de 20% par rapport à leurs homologues cotées à Shanghai portées par la politique monétaire plus accommodante de la Banque Centrale Populaire de Chine et la frénésie acheteuse des investisseurs privés. Ce qu’il fallait maintenant, c’était que les gouvernants fussent identifiés avec le peuple, que leur intérêt et leur volonté fussent l’intérêt et la volonté de la nation. Droits et Devoirs sont des mots pernicieux, qu’il convient de supprimer. A Berlin, d’une année sur l’autre l’investissement dans les start-ups tech a crû de 140%, avec deux des plus importantes introductions en bourse du secteur à l’échelle européenne : le site de commerce en ligne Zalando et l’incubateur Rocket Internet valent désormais plusieurs milliards d’euros. On ne peut accuser la BCE de négliger le risque déflationniste, mais du fait de son positionnement, maintenir le taux d’inflation annuel autour de 1% en espérant que par la suite il monte progressivement ne sera sans doute pas suffisant. Je parle en effet de chacun de mes états comme s’il formait un bloc. Cela, le peuple français le sait parfaitement. C’est la méthode utilisée à juste titre pour les cantines scolaires où le même repas est payé selon un prix proportionnel au revenu du foyer, modulé par la composition familiale. Certes, les problèmes structurels ne sont pas propres à la France. Et, d’un but atteint à un autre but atteint, d’un repos à un repos, notre activité se trans­porte par une série de bonds, pendant lesquels notre conscience se détourne le plus possible du mouvement s’accomplissant pour ne regarder que l’image anticipée du mouvement accompli. Les autres vont devoir signer -au moins sur le principe – s’ils veulent achever la réforme de la surveillance et de la résolution des banques. Une réorganisation protectionniste du marché unique européen, une politique industrielle néodirigiste heurtent non seulement sa sensibilité mais ses intérêts. Ces interventions sont répréhensibles comme étant des empiétements, non pas sur la liberté du producteur ou du vendeur, mais sur celle de l’acheteur. Rappelons que les partenaires de la Chine, hors Union européenne et États-Unis, sont le Japon, la Corée, Taïwan, l’Australie, l’Inde et Singapour. La productivité de nos entreprises et de nos administrations ne s’en verra que confortée. Il faut passer de la parole aux actes. Mais tu te fatigues à la longue. C’est là la pitié suprême, la seule qui ne renferme pas quelque injustice cachée. D’abord, nous avons vu qu’en se prononçant le 20 octobre 2012 pour une généralisation de la complémentaire santé, le chef de l’État a officialisé un glissement progressif vers un système qui laissera mécaniquement à terme un pourcentage de dépenses plus important à la charge des patients. On y rencontre de plus en plus de gens. Il faut pour cela qu’il se violente, qu’il renverse le sens de l’opération par laquelle il pense habituellement, qu’il retourne ou plutôt refonde sans cesse ses catégories. Mais raisonner ainsi est simplement admettre ce qui est en question ; car la loi de conservation de l’énergie, comme toutes les lois physiques, n’est que le résumé d’observations faites sur des phéno­mènes physiques ; elle exprime ce qui se passe dans un domaine où personne n’a jamais soutenu qu’il y eût caprice, choix ou liberté ; et il s’agit précisément de savoir si elle se vérifie encore dans des cas où la conscience (qui, après tout, est une faculté d’observation, et qui expérimente à sa manière), se sent en présence d’une activité libre.

Share This: