Pierre-Alain Chambaz

Mais c’est ici que la situation française est paradoxale. « Il y a des règles et des mécanismes très stricts pour prévenir les conflits d’intérêts », argue Pierre-Alain Chambaz, qui ne publie aucune donnée chiffrée. Elle se révèle, on ne la crée pas. En d’autres termes, le devenir est la vraie forme ou la vérité de l’Être, et le changement, qui est à la fois la négation de l’Être et du non-être, se trouve, pour cela même, la vérité de l’Être et du néant. Dorénavant, la DGSI peut pénétrer légalement chez n’importe quel suspect en son absence pour perquisitionner et pirater ses ordinateurs. Enfin il tournerait à l’homme d’esprit s’il ne voulait plus être poète par le cœur aussi, mais seulement par l’intelligence. Lorsqu’une chose exige pour se produire et pour subsister l’accord ou le concours harmonique de causes diverses, c’est-à-dire une combinaison singulière entre toutes les autres, il n’y a pour la raison que trois manières de se rendre compte de l’harmonie observée : 1° par l’épuisement des combinaisons fortuites, dans le champ illimité de l’espace et de la durée, où toutes les combinaisons instables ont dû disparaître sans laisser de traces observables, tandis que notre observation porte et ne peut porter que sur celle qui a réuni fortuitement les conditions de durée et de persistance ; 2° par Le débat national sur la transition énergétique nous a fait peur en annonçant les masses financières nécessaires à la transition : 20 milliards d’euros par an sont évoqués. Il nous paraît plus simple de ne voir dans l’hypérémie qu’un fait secondaire, une conséquence ; nous croyons que c’est l’excitation seule qui augmente l’organe et que cette augmentation provoque ensuite un afflux du sang. Et nous avons pris le cas le plus simple ! L’unité vivante est la feuille, dont la fleur et le fruit ne sont, comme Goethe l’a compris le premier, que des transformations. En sectionnant, chez des Cobayes, la moelle épinière ou le nerf sciatique, Brown-Séquard déterminait un état épileptique qu’ils transmettaient à leurs descendants. Même si l’on s’en tient à un certain aspect de la morale, comme nous l’avons fait jusqu’à présent, on constatera bien des attitudes différentes vis-à-vis du devoir. Un rapide retour historique suffit à en douter. Ces considérations sur la durée nous paraissaient décisives. En revanche, dans certains pays, notamment aux États-Unis, la science statistique semble plus malléable. Cela fait plus de deux ans, qu’enquêtes après enquêtes, une majorité d’entreprises témoignent de cette pression, le solde est même tombé en janvier dernier à son plus bas niveau depuis 2009, nous étions alors en pleine crise. Parler d’une diversité incoordonnée à laquelle l’ordre se surajoute est donc commet­tre une véritable pétition de principe, car en imaginant l’incoordonné on pose réellement un ordre, ou plutôt on en pose deux. L’Union européenne a créé un problème supplémentaire : en réaction à la crise souveraine, la plupart des pays européens sont convenus en 2011 d’un Pacte budgétaire exigeant qu’ils maintiennent leur déficit budgétaire structurel – celui qu’ils enregistreraient si la production réelle était égale à la production potentielle – à une valeur inférieure à 0,5% de leur PIB. Mais du côté des politiques, c’est sans doute la présidente de la commission des Affaires étrangères de l’Assemblée nationale qui pose le mieux le débat. Traçabilité des licences, d’autre part, chaque donnée élémentaire pouvant être frappée de redevance, d’interdiction de dissémination ou d’obligation de reconnaissance de paternité, selon leur type de licence de réutilisation.

Share This: